LES BARS ET RESTAURANTS ABANDONNÉS PAR LES GOUVERNEMENTS

 

 

Pétition du 11 mai 2020

 

Les membres de l’Union des tenanciers de bars du Québec (UTBQ) ont exprimé leurs revendications par le biais d’une pétition qui a été signée par un grand nombre de ses membres. 

 

Malgré les différentes tentatives d’ouvrir un dialogue avec les autorités provinciale et fédérale depuis 8 semaines, les tenanciers de bars constatent qu’ils sont les laissés pour compte des mesures d’aide mises en place depuis le début de la crise sanitaire liée au Covid-19. 

 

Les bars sont des petites entreprises au même titre que n’importe quelle autre, et pourtant, ils ne peuvent bénéficier du même genre d’aide. Les membres de l’UTBQ, via la pétition qu’ils ont signée, élèvent à nouveau leur voix, individuellement et collectivement, pour revendiquer et s’engager à ce qui suit :

 

 

1 ) Nous demandons l’ouverture de tous les établissements licenciés à compter du 1er juin 2020;

 

2) Nous demandons que tous les établissements licenciés puissent opérer conformément à leurs permis, ou au minimum, de la même manière que les restaurants;

 

3) Nous nous engageons à respecter toutes les consignes de distanciation sociale ainsi que toutes autres consignes sanitaires émises par le Ministère de la Santé et des Services sociaux, et ce, pour la période qui sera jugée nécessaire par ledit Ministère;

 

4) Nous demandons que les gouvernements fédéral et provincial subventionnent les salaires de tous les employés des domaines de la restauration et des bars à la hauteur de 90%, et ce, rétroactivement au début de la crise, et plus précisément de l’adoption de l’arrêté ministériel 2020-004, mais aussi pour une durée d’un an suivant l’annonce de la réouverture des bars et des restaurants. Cette mesure permettra la réembauche d'un maximum d'employés;

 

5) Nous demandons que le gouvernement provincial s’engage à compenser 100% des charges sociales supplémentaires assumées par les bars et restaurants à titre d’employeurs pour leurs employés à pourboires, et ce, rétroactivement au début de la crise, et plus précisément de l’adoption de l’arrêté ministériel 2020-004, mais aussi pour une durée d’un an suivant l’annonce de la réouverture des bars et des restaurants. Cette mesure permettra la réembauche d'un maximum d'employés;

 

6) Nous nous engageons à inclure un pourboire automatique équivalent à 20% des factures émises par les systèmes de caisse, et nous encouragerons nos clients de bonifier lesdits pourboires afin de stimuler le retour au travail de nos employés;

 

 Notre démarche s’inscrit également dans un but de préserver et protéger le bon moral des Québécois. Il est fait grand état des souffrances psychologiques associées au confinement, et les bars sont avant tout des endroits primordiaux qui permettent aux gens d’échanger et de s’épanouir socialement.

Nous vous invitons à apposer votre signature en vous rendant sur le lien suivant. 

https://www.change.org/p/gouvernement-du-qu%C3%A9bec-l-ouverture-des-resto-bars-bars-terrasses-et-restaurants-%C3%A0-compter-du-1er-juin-2020?recruiter=1088470330&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=share_petition&utm_term=fb_dialog&recruited_by_id=005b4e60-93bc-11ea-b85b-5173db694ca1